La moule perlière

Nom latin : Margaritifera margaritifera
La nature siliceuse des terrains du territoire est peu propice à la présence des mollusques dont l’une des principales particularités est de sécréter une coquille calcaire. Néanmoins, le territoire abrite au moins 43 rivières occupée par ce mollusque devenu rare : la moule perlière.
D’une façon générale, l’habitat naturel de la moule perlière est constitué par l’ensemble des rivières comportant des fonds meubles constitués de graviers agrémentés de blocs. Sur Millevaches, sa reproduction dépend strictement de la présence de la truite fario qui abrite ses « larves » dans ses branchies. La qualité de l’eau et l’équilibre de la vie du cours d’eau est indispensable à son maintien.
Elle ne supporte pas la pollution, sa présence est donc une garantie de la qualité de l’eau et sa longévité en fait un véritable bio-indicateur historique.

Vendredi7 mai
302
Max  13°C
Min  6°C

RT @F3Regions : 💦 Pour répondre au risque de #sécheresse, le Parc Naturel Régional de Millevaches propose des commandes groupées de récupéra…

@PNRMillevaches