Etudes et actions localisées

Etude paysagère pour l’aménagement du site emblématique des Monédières

Présentation du site

Le Massif des Monédières se situe entre Treignac et Egletons (19).
De par son relief, ses milieux caractéristiques et les points de vue panoramiques qu’il offre, il constitue un ensemble paysager marquant pour le territoire du Parc naturel régional de Millevaches (PNR). En effet, il est positionné à l’amorce Sud-Ouest du plateau de Millevaches et en constitue un avant-poste.
Or, ce massif aux allures de petites montagnes, autrefois couvert de landes où pâturaient les brebis, promu par l’accordéoniste Jean Ségurel et les courses du Bol d’or, est aujourd’hui fortement gagné par les plantations de résineux qui perturbent la mosaïque d’habitats naturels d’intérêt composée notamment de zones humides, landes à bruyères et hêtraies. De plus, à ces milieux et habitats très diversifiés classés au titre du réseau européen Natura 2000, sont rattachées des espèces faunistiques et floristiques remarquables.
Le cœur ou site emblématique des Monédières est représenté par le secteur de Chaumeil, le cirque de Freysselines, le Suc au May, Veix… avec les 2 principaux sommets que sont le Puy de la Monédière (919 m) et son voisin le Suc au May (908 m).

Depuis plusieurs décennies, le paysage des Monédières est en pleine évolution : fermeture des paysages, patrimoine bâti en voie d’abandon, diminution des landes à myrtilles... De plus, avec l’absence ou l’obsolescence de certains aménagements (lieux d’accueil, signalétique...), le développement des activités de pleine nature (parapente, vélo de descente, randonnée...), ainsi que les difficultés à organiser spatialement les différents usages ou à prévoir la gestion durable des milieux, se repose la question du potentiel d’accueil des visiteurs sur le site.

Objectif de l’étude

Face à un certain nombre d’enjeux : paysager, culturel, environnementaux et de développement économique, aux multiples attentes des acteurs vis-à-vis de ce site et à un découpage administratif qui le scinde, le PNR a coordonné la définition d’un projet d’aménagement global à l’échelle du site emblématique qui comprend les deux principaux sommets du territoire (Puy de la Monédière et Suc au May, encadrant le cirque de Freysseline).
Il s’agit de refaire de ce lieu un pôle d’attractivité, en s’appuyant sur sa notoriété historique et sa dynamique contemporaine : vol libre, productions agricoles ou artisanales spécifiques, paysage de landes caractéristique, points de vue …
Ainsi, l’objectif de cette étude est, à partir d’une analyse paysagère du Massif des Monédières, d’établir un plan d’aménagement paysager opérationnel à l’échelle du site emblématique.
La démarche finale vise à aménager le site emblématique des Monédières en conciliant les différentes attentes des acteurs locaux afin d’améliorer les pratiques sur le site et l’accueil des visiteurs tout en conservant et valorisant de manière durable la richesse naturelle, patrimoniale et paysagère.

Déroulement de l’étude

L’étude paysagère pour l’aménagement et la valorisation du site emblématique des Monédières s’est déroulée en 2018 et a fait l’objet de plusieurs ateliers participatifs. Elle est composée de 3 livrets :

  • Diagnostic paysager (livret 1)
  • Proposition d’un projet global de valorisation paysagère du site emblématique (livret 2)
  • Proposition d’esquisses ciblées pour l’aménagement de 4 pôles d’accueil potentiels (le Suc au May, le Col du Bos, la Fournaise, le sommet du Puy de la Monédière)

Partenaires de l’étude :

Télécharger :

Carte de localisation du site emblématique
Livret 1 : Diagnostic paysager du site emblématique
Livret 2 : Proposition de projet global de valorisation paysagère du site emblématique des Monédières
2019 - La fiche projet « Etude paysagère pour l’aménagement et la valorisation du site emblématique des Monédières » en ligne dans le répertoire d’initiatives hébergé sur le site internet de l’ARB NA.

Autre article :
Lien vers le site Natura 2000