Appel à projets 2015 - 2017

La Bascule - Gentioux (23)

Cette association existe depuis août 2013 et a pour but de renforcer les liens sociaux, familiaux, les solidarités de voisinage, de soutenir la création d’activités économiques et commerciales et de développer des services à la population dans le bourg de Gentioux.

Depuis sa création, l’association organise un marché de producteurs hebdomadaire entre septembre et juillet qui prend le relais du marché d’été et a développé un commerce de produits locaux. Elle propose également des animations variées tout au long de l’année. Le local loué à la commune étant trop exigü, il était essentiel pour le maintien et le développement des activités de l’association, de trouver un lieu où s’installer. Suite à une campagne de récolte de fonds en 2015 et à un montage juridique et financier ingénieux, s’appuyant sur des outils locaux (fonds de dotation La Solidaire et SCIC L’Arban) un bâtiment a été acquis au cœur du bourg et les travaux d’aménagement ont démarré à l’automne 2015 et devraient permettre l’ouverture du lieu au printemps 2016.

L’association abritera trois activités dans ce même lieu, l’ensemble ayant reçu l’agrément « espace de vie sociale » de la part de la Caisse des allocations familiales de la Creuse, depuis juin 2015 :

1 -Vente de produits bio et locaux

Cette activité est déjà rodée depuis deux ans et offre un potentiel de développement en volume et en diversité, notamment pour augmenter les ressources de l’association (capacité de stockage et surfaces de vente augmentées, plus grand nombre de producteurs accueillis lors du marché hebdomadaire, augmentation des plages d’ouvertures et de la fréquentation…)

2 - Centre social

Avec deux salles équipées et disponibles pour accueillir des activités variées : repas, jeux, ateliers tricot, chorale, projection... Ces activités seront organisées directement par l’association ou proposées par d’autres (associations, habitants...). D’autres activités auront lieu en dehors des locaux : visites de fermes, soirées à thème à la salle des fêtes, randonnées, marchés à thème…
Un coin dédié aux enfants sera aménagé pour eux. Du matériel de puériculture sera à disposition pour les plus petits (jeux, table de change, tapis d’éveil...).

3 - Hébergement d’activités de structures extérieures à l’association :

une brasserie associative, un atelier de transformation de plantes médicinales, un cabinet para-médical, et un espace de travail partagé pour des associations et des travailleurs tertiaires seront accueillis dans les locaux.

Ce projet répond à différents besoins :
- dévitalisation du bourg de Gentioux et absence de lieu de centralité permettant aux habitants de se rencontrer,
- absence de commerce de distribution de produits locaux malgré une demande de proximité forte,
- difficulté d’installation de porteurs de projets économiques faute de lieu adapté.

La Bascule, pour l’ensemble de ses activités est en lien avec d’autres structures sur le territoire : Epicerie itinérante « le Temps des Cerises », Association « Le Pain levé » , Magasin général de Tarnac, Constance social Club de Faux, Auberge du Sauvage à Rempnat, Auberge de Saint-Martin-le-Château, réseau des « espaces de vie sociale », espace de travail partagé de Faux-la-Montagne (TAF), SCIC L’Arban, Association de Fil en Réseau, Comité des Fêtes et Club des Aînés de Gentioux, Association Cadet Roussel.
Depuis sa création, l’association est soucieuse de favoriser la participation de ses adhérents et des habitants tant à sa gestion qu’à ses activités. Les permanences et la gestion du dépôt-vente et du marché d’hiver sont tenues par des adhérents et l’organisation des événements est planifiée et aussi partagée entre adhérents qui font autant la communication que la préparation et l’animation.
C’est ainsi la centaine de personnes (adhérentes ou non) qui soutiennent l’association et les dizaines de milliers d’heures de bénévolat cumulées qui ont permis la concrétisation du projet (campagne de financement participatif, montage juridique et financier, chantiers participatifs…).
L’objectif est de développer davantage cette dimension participative grâce à l’installation dans des locaux plus vastes et mieux adaptés aux activités portées par l’association. Les autres occupants de la maison (qui y ont leur activité professionnelle) seront aussi associés à la vie du lieu. Les conventions signées avec eux préciseront, au-delà de leur participation au loyer et aux charges, l’esprit du lieu et leur possibilité d’y participer.
Au fur et à mesure de la montée en puissance des activités, un appui salarié sera nécessaire tant au niveau de la gestion du lieu que de l’accueil et de la coordination. Au-delà de cette création d’emploi, l’impact économique sera significatif pour les producteurs qui trouveront des débouchés supplémentaires pour leur production. De même les différentes activités installées à La Renouée (brasserie, naturopathe, espace de travail partagé) permettront à ces porteurs de dégager des ressources.

Enfin, l’ambition est de permettre aux habitants de limiter leurs trajets en fréquence et en distance en leur proposant des services qu’ils ne trouvaient plus, près de chez eux : approvisionnement alimentaire, activités sociales, lieu de travail. La valorisation en circuit court des productions locales, le soutien à la diversification des installations agricoles et à la transformation sur place des productions est un des autres aspects contribuant à la réduction de l’empreinte écologique sur l’environnement.
Enfin concernant le chauffage, le bâtiment bénéficiera d’une isolation performante et d’un système de chauffage central raccordé au réseau de chaleur communal.

La subvention accordée dans le cadre de l’appel à projets (5 000 €.) servira à acquérir du matériel de stockage et de présentation pour l’épicerie (armoire réfrigérée avec vitrine, congélateur de stockage, étagères…) du matériel de marché (tables, parasols, barnums), du matériel informatique (ordinateur avec imprimante). Elle permettra également des travaux de mise aux normes ERP (éclairage, alarme incendie, ouverture et pose d’une issue de secours).