Relocaliser l’alimentation

Accompagnement d’un collectif d’agriculteurs : Emergence Bio

Installations et commercialisation collectives sur le plateau

En août 2013, le PNR a été sollicité par un collectif d’éleveurs du territoire, pour prendre part à la conduite d’un projet visant à concevoir, structurer et expérimenter une organisation collective permettant l’émergence de nouveaux systèmes de productions et de nouveaux modes de commercialisation des produits obtenus.

A partir d’un projet individuel porté par le GAEC Chatoux-Pichon-JeanBlanc (commune de Pigerolles), de construction d’une unité de méthanisation par voie sèche, l’apport de chaleur généré par la méthanisation des déchets de plusieurs élevages devra permettre l’installation de nouveaux ateliers de productions en agriculture biologique : maraîchage (serres chauffées), volailles de chair, séchage de plaquettes et de céréales, ferme auberge.
- L’utilisation collective de l’unité de méthanisation permettra à des agriculteurs du territoire de valoriser leurs sous-produits d’élevage pour une production d’énergie raccordée au réseau ERDF.
- La chaleur produite par la méthanisation de ces déchets permettra de développer de nouvelles activités en Agriculture Biologique nécessitant des températures en mi-saison difficiles à obtenir en conditions naturelles sur la montagne limousine.
- Enfin, la structuration d’un circuit de commercialisation collectif devra permettre d’organiser la vente des produits localement sur le territoire Parc « élargi ».

Le Parc accompagne ce collectif au sein du projet Emergence Bio, en partenariat avec la Communauté de Communes Creuse Grand Sud, dans la rédaction d’un appel à projet CASDAR « mobilisation collective pour l’agro écologie ». Le projet a été retenu au niveau régional puis national, parmi 102 autres lauréats. L’organisation collective d’agriculteurs, doit préfigurer la constitution d’un GIEE (Groupement d’Intérêt Economique et Ecologique).
Le projet est porté par les Jeunes agriculteurs de Creuse (JA23) et treize agriculteurs de la commune de Pigerolles sont également partenaires du projet.