Commerces : un recentrage des activités dans les bourgs principaux - Source CCI et CMA, 2013

jeudi 12 juin 2014

Répartition du nombre d’entreprise par secteur d’activité

Sur le territoire, on dénombre, 343 commerces en 2013. Ces entreprises commerciales sont réparties de la manière suivante : plus de 44% d’entre elles sont des commerces de détail non alimentaires (carburant, habilement, fleuriste…), 12 % des commerces de détail alimentaire, 12 % des commerces alimentaires (supermarché) et 12 % des entreprises automobiles (vente et réparation). Il faut aussi noter que près de 20 % de ces 343 entreprises sont des commerces interentreprises pour divers produits alimentaire ou non.
Par ailleurs, le territoire compte 114 restaurants et 86 hébergements. Parmi les autres entreprises de services les plus représentées sur le territoire on peut signaler les entreprises de transports, les entreprises d’aménagement paysager ou encore de service à la personne.

La moyenne d’âge des entrepreneurs varie légèrement selon les départements que compose le territoire. Ainsi, 41 % des commerces corréziens sont dirigés par des entrepreneurs de 50 et plus. En Haute-Vienne, il s’agit de 51.5% des commerces. Enfin, l’âge moyen des chefs d’entreprises commerciales en Creuse est de 50.4 ans.

Répartition en pourcentage de l’âge des commerces

On notera que près d’un tiers des commerces sur le territoire ont entre 6 et 3 ans d’existence. Ceci peut s’expliquer par le changement de plus en plus fréquent du gérant d’un commerce de proximité.

Répartition géographique
Les commerces se concentrent de plus en plus dans les bourgs principaux du territoire. Il est ainsi important de souligner que plus d’un tiers des commerces et industrie du territoire se situent sur 9 communes du territoire : Bugeat, Chamberet, Corrèze, Meymac et Peyrelevade pour la partie corrézienne, Felletin et Vallière pour le département de la Creuse et enfin Eymoutiers et Peyrat le Château pour la Haute-Vienne.
Il est intéressant de noter que ces communes se situent majoritairement sur les limites du PNR de Millevaches.

Vente ambulante
Le territoire abrite diverses foires et marchés dans les principales communes : 3 communes accueillent des marchés hebdomadaires, 6 marchés mensuels et 5 marchés bi-mensuel.
Une étude globale sur les tournées réalisée en avril 2011 dans le cadre de la DCT a identifié les différentes tournées existantes sur notre territoire. Sur les 63 communes ayant répondu à cette étude, seules 6 ne sont desservies par aucun commerce ambulant. Ceci s’explique par la présence d’une offre conséquente en commerces sédentaires.
L’importance de ces modes de commercialisation apparait encore clairement sur le territoire. La rentabilité des tournées existantes est un constat partagé. Le territoire abrite une population vieillissante, demandeuse de ce type de commerce ambulant, et la disparition progressive de certains commerces alimentaires de proximité dans les bourgs vient renforcer cette nécessité.

Le PNR de Millevaches présente un taux d’équipement de base inférieur au territoire régional, notamment au cœur du Parc. En 2009, sur l’ensemble du territoire, 11 communes disposent des 10 équipements de base définis par la nomenclature INSEE : Corrèze, Treignac, Eygurande, et Sornac sur la Corrèze, La Courtine, Royère de Vassivière, Crocq, Felletin, Vallière et Pontarion sur la Creuse et Eymoutiers en Haute-Vienne.
Le temps d’accès à ces équipements de base est en moyenne de 7 minutes sur le territoire du Parc dont le maximum peut atteindre 15 minutes pour certaines communes. Pour comparaison, la moyenne régionale de ce temps d’accès est de 5 minutes.
Les commerces se retrouvent donc dans les villages les plus importants du territoire. On observe une diminution progressive de certains commerces comme les commerces de détail alimentaire. A l’inverse, se sont développés certaines activités de services (aménagement paysager, services à la personne…) répondant à des besoins croissants d’une population vieillissante.