Appel à projets 2015 - 2017

CANOË KAYAK CLUB - EYMOUTIERS (87)

Cette association existe depuis juillet 1997 et a pour objet : la pratique des activités physiques et sportives comme outils de la promotion sociale et la construction de la personne. L’association a développé son activité dans plusieurs champs :

Le sport scolaire :

Chaque année le CKE initie 100 écoliers des Ecoles Primaires du Territoire. Le cadre et son matériel se déplacent vers les sites de pratique au plus près des Ecoles.
Le CKE va créer une section sportive Sport Adapté et mène un travail avec les usagers d’un foyer d’hébergement ESAT.
Les tarifs pratiqués pour les activités sportives ne sont jamais répercutés à 100% sur les élèves et les jeunes.

L’éducation, la formation, l’emploi :

Le CKE salarie 3 éducateurs sportifs, dont 2 en CDI et un jeune en formation « brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport ». Le rôle de formateur du club a permis également à plusieurs jeunes de se professionnaliser. Chaque année l’association aide des jeunes à financer leur formation fédérale (initiateur, moniteur…).

L’environnement :

Dans le cadre des activités proposées l’association contribue à l’aménagement des cours d’eau (« gardiens de rivières »), au nettoyage de la Maulde, de la Vienne et à la découverte de l’environnement. Le concept « gardiens de rivières » s’inspire du réseau d’alerte initié depuis plusieurs années par la Fédération Française de Canoë Kayak et a pour mission la surveillance des rivières et des espaces de pratiques afin de recenser des données sur l’état des rivières.
Le tourisme :
L’été, le CKE est présent sur le Lac de Vassivière pour proposer un panel d’activités (location de canoës - VTT - sortie nature –Escalade - GEA...) et est un prestataire reconnu du site de Vassivière. .Cette activité touristique permet également l’embauche de deux saisonniers, issus du club.

Le CKE adapte constamment ses activités à l’environnement social, culturel, naturel du territoire en s’efforçant de :
• favoriser la création et la pérennité d’emplois stables et permanents,
• participer activement au développement local et au maintien de l’animation en milieu rural, en relation avec les collectivités locales,
• fédérer les prestataires partageant les mêmes valeurs en favorisant l’entraide mutuelle.

Situé au cœur de la ville, le club est également un lieu de rencontre pour les jeunes tout au long de l’année. Les éducateurs sportifs sont présents et à l’écoute des jeunes sur le site. Un projet de « Bureau des Jeunes », animé par un éducateur sportif avec la présence du Président de l’association est en projet. Cette instance ouverte à tous les jeunes de moins de 16 ans se réunira au moins trois fois par an pour discuter des actions spécifiques jeunes, à mettre en place ou à développer.

De nombreux partenariats ont également été engagés au fil du temps par l’association :
• collaboration avec le PNR Millevaches pour proposer sur le Lac de Vassivière des sorties « Canoës-Nature ». Elles ont été labellisées par « Creuse en Famille » en 2008.
• Avec le Syndicat Monts et Barrages et l’Education Nationale pour la pratique des activités nature durant le temps scolaire auprès des Ecoles primaires du territoire.
• Avec les communes d’Eymoutiers et de Bujaleuf, dans le cadre des Temps d’Activités Péri - scolaires.
• Avec le Collège G.Guingouin et l’Etat dans le cadre de l’Accompagnement éducatif.
• Conventions d’animations avec le Pôle Tourisme du Lac de Vassivière, le village de Vacances de Broussas.
• Partenariat avec le Pôle Vie Sociale de l’ARSSE : pour l’accueil de déficients intellectuels.
• Affiliation en cours à la Fédération Française du Sport Adapté
• Chantiers participatifs d’entretien de rivières,
• Signature d’une convention avec EDF pour réguler les lâchers d’eau, l’été, sur la Maulde à l’amont du Lac de Vassivière.

La subvention accordée dans le cadre de l’appel à projets (3 000 €.) servira à l’acquisition de matériel pour développer l’Ecole des Sports de Nature. En effet l’ouverture du club toute l’année avec des animations y compris le mercredi et samedi après-midi ainsi que l’augmentation des interventions dans les écoles, liée à la réforme du temps scolaire, nécessite l’acquisition de matériel adapté. Ce matériel permettra de développer et consolider l’intervention de l’association, en faveur des jeunes du territoire.